10 Signes Qui Montrent Que Vous Êtes Addict Aux Jeux Vidéo

Les jeux vidéo font partie intégrante de la vie de nombreux adultes et adolescents. Bien plus qu’un simple divertissement, une culture du jeu vient bouleverser le quotidien des français et des joueurs du monde entier. Mais lorsque l’amusement laisse place à l’addiction au jeu, il est important de prendre ses distances avec cette activité. Il est donc primordial d’en connaitre les signes avant-coureurs, que vous soyez directement concerné par la pratique excessive des jeux vidéo ou que cela concerne une personne de votre entourage. 

Les joueurs excessifs ont des troubles du comportement

Dans la majorité des cas, les premiers signes s’observent dans les comportements des joueurs addicts. En réalité, sans le vouloir ces personnes développent des habitudes qui déteignent sur leur mode de vie.


Jouer peut entrainer des troubles de l’humeur

Lorsque jouer aux jeux vidéo devient une habitude, il peut arriver que l’intéressé ait du mal à s’en débarrasser. Il aurait appris à passer des heures devant son écran. Par conséquent, lorsqu’il passe plusieurs heures sans toucher une manette, il ressent un vide voire une profonde tristesse.

homme seul

S’il arrive que le patient se retrouve dans l’incapacité de jouer à la console, pour une raison ou une autre, il devient très vite nerveux. Aussi, cette colère influe inévitablement sur son entourage. Autrement dit, les personnes accros aux jeux vidéo sont souvent à fleur de peau. 
De plus, des heures passées sans obtenir cette dose de dopamine que procure le jeu vidéo les poussent à avoir des réactions plutôt excessives.

Addiction aux jeux vidéo et problèmes scolaires

Si l’addict aux jeux vidéo est un adolescent, les signes précurseurs se remarquent dans ses résultats scolaires. Le temps passé à jouer est souvent supérieur au temps passé à apprendre ses cours.

Très vite, les difficultés à se concentrer sur les études prennent le dessus. En outre, le manque que créent les jeux vidéo a d’énormes répercussions sur la mémoire de l’enfant. Ce dernier a donc du mal à allier la distraction et les études. 

garçon triste

Par ailleurs, les adolescents accros aux jeux vidéo s’éloignent peu à peu de leurs amis. En effet, ils préfèrent s’isoler plutôt que de passer du temps à jouer avec leurs camarades.

Enfermement social, le signe d’une dépendance au jeu

Il ne fait aucun doute que l’addiction aux jeux vidéo vous fait passer énormément de temps devant les écrans. Ce facteur influe sur les relations tissées avec l’entourage. 

L’entourage comprend également la famille. Le jeune homme addict des jeux n’accorde plus d’importance à son cercle familial. La majorité de son temps, il préfère le passer dans sa chambre, seul face à son jeu vidéo

joueur

Les temps de discussions et de partage sont abandonnés pour une partie de jeu. En général, ces personnes privilégient leur moment devant les écrans. Ceci peut ne pas être entièrement leur faute. Cette dépendance a eu le temps de s’incorporer dans leurs habitudes au fil du temps, parfois sans qu’ils le souhaitent. 

Quand la santé joue un rôle de détection de l’addiction chez le gamer

Lorsque les signes ne sont pas visibles à travers les comportements, ils agissent déjà sur la santé. Il est important d’étudier l’individu à tous les niveaux, avant d’être convaincu qu’il n’est pas accro aux consoles de jeu.

L’anxiété

Les jeux vidéo font vivre des sensations intenses à ceux qui y jouent. Ces émotions sont transmises directement au joueur. À force de passer du temps dans cet univers, les émotions telles que l’anxiété font partie intégrante de sa vie. Il est alors guidé à chaque instant par son envie de compétition et d’y tirer le meilleur profit.

jeu retrogaming

Dans sa vie de tous les jours, le joueur est sans cesse dominé par des inquiétudes. L’anxiété se remarque notamment par un mouvement accéléré de sa respiration. Lorsque ces sentiments sont répétés, ils sont également source de fatigue cérébrale.

La solitude

La solitude fait également partie des signes observés chez une personne accro aux jeux vidéo. En fonction du nombre d’heures passées devant l’écran, le joueur pourrait développer des envies de rester seul. Il se sent mieux dans son univers et a du mal à décrocher. 

Par ailleurs, lorsqu’il s’agit d’une personne fragile, elle est susceptible de se laisser dominer par ce besoin de solitude. Ceci entraine progressivement un mal-être. Cette solitude cause ensuite des maux tels que la tristesse ou l’agressivité. 

De plus, rester trop de temps devant un écran d’ordinateur fait perdre toute envie de rester actif dans le monde réel. À long terme, une dépression peut s’en suivre. Cette dernière est à l’origine de problèmes psychologiques ou encore de la perte d’appétit.

Les troubles du sommeil

Dans les jeux vidéo, le joueur est souvent confronté à toutes sortes de sensations, surtout lorsqu’il s’agit de scènes violentes. En effet, allier l’imaginaire et le réel n’est pas toujours une bonne chose.

Après des heures passées à jouer, le patient aurait du mal à sortir de cet univers virtuel. Ses pensées restent ancrées dans les évènements qui ont eu lieu dans le jeu. Cela se produit au point où, lorsque vient l’heure du coucher, il a du mal à s’abstraire de ses émotions. Il passe alors de longs moments à trainer sans pouvoir reposer son esprit. Autrement dit, le joueur se retrouve dans l’incapacité à trouver son sommeil, voire même de dormir. 

jeu retrogaming

Dans certains cas, l’envie de replonger dans l’univers du jeu pousse ce dernier à se remettre devant son écran toute la nuit. C’est ainsi qu’il passe sa soirée, sans pouvoir se reposer.

Le sommeil étant important pour la santé, lorsque rien n’est fait cela se répercute sur son organisme. Heureusement, la cause de ce mal-être étant désormais connue, un traitement peut être adopté. 

Il est recommandé que les personnes qui ont une addiction des jeux vidéo se fassent suivre par un psychothérapeute. Même s’ils souhaitent vraiment de débarrasser de l’emprise des jeux vidéo, ils auront du mal à le faire tout seuls.

Des conséquences graves pour les addicts de la console

Il est aussi fréquent de remarquer chez les personnes addicts au jeu vidéo certains dysfonctionnements cérébraux. Il s’agit précisément du dysfonctionnement du système nerveux. En effet, le fait que les joueurs s’adonnent uniquement à cette activité cause des dommages sur leur système cérébral.

joueur manette console

En premier, c’est le système de récompense naturel qui est affecté. Généralement, ce circuit de la récompense réagit en fonction de ce à quoi le système nerveux est habitué. Celui ou celle qui joue régulièrement oblige alors le système de récompense à s’adapter uniquement à cette activité. 

En second, les addicts des jeux vidéo sont aussi caractérisés par leur faible estime de soi. Ce manque de confiance en soi entraine un développement excessif de la timidité et du sentiment d’infériorité. Ils ont tendance à se replier sur eux-mêmes et peinent à s’ouvrir aux autres. La phobie sociale également est un signe observé chez ce type de joueurs.

L’addiction aux jeux vidéo peut amener à de profondes souffrances phycologiques et physiques. Si vous n’arrivez pas à vous en sortir seul, la consultation d’un spécialiste peut dans certains cas s’avérer être la bonne solution pour se sortir de cette spirale addictive.

personnage jeux video

Articles Récents

Les Jeux Vidéo Les Plus Vendus Dans Le Monde

Divertissements permettant des interactions ludiques, les jeux vidéo constituent depuis quelques années un art à part entière. Cette industrie représente aujourd’hui plus de 200 milliards de dollars.

En savoir plus

L’Histoire De La Saga Pokémon

Cela fera bientôt un quart de siècle que la saga Pokémon a débuté. Ce succès phénoménal remporté par la franchise a d’ailleurs poussé à la réalisation d’un film dédié au...

En savoir plus